Artisan peintre pour tous travaux de peinture en Loire Atlantique

Repeindre une pièce en peinture et principalement une chambre parentale ou pour enfant est contraignant car la pièce est inutilisable le temps des travaux. Pour optimiser le temps d’indisponibilité de votre pièce voici les étapes clés pour une rénovation de chambre réussie.

Préparation de l’espace de travail et des surfaces

Vider et protéger votre pièce

Quand on souhaite repeindre une pièce de sa maison, il est plus facile qu’elle soit débarrassée de tous les meubles et objets qui la compose. Cela permet de circuler plus facilement lors des travaux. Protégez, par des bâches et de la bande adhésive, le sol, les radiateurs ou autres éléments ne devant pas recevoir la nouvelle couche de peinture. Pour les prises de courant, il est le plus souvent conseillé de les démonter pour peintre sous le boitier. Idéalement tous les éléments accrochés aux murs (meuble, radiateurs) peuvent être également démontés afin d’avoir tout l’espace nécessaire pour peindre dans les moindres recoins de la pièces. Si toutefois, il vous est impossible de vider totalement la pièce alors regrouper l’ensemble de vos objets ou meubles au centre de la pièce en recouvrant le tout d’une bâche de protection qui vous permettra de tourner tout autour et d’atteindre l’ensemble des murs de la pièce sans devoir déplacer quoique ce soit à chaque fois.

Préparer les surfaces

Avant tout travail d’application de peinture, assurez-vous que votre surface soit totalement lisse, sans trou ni fissures. On sait très bien qu’avec les aléas de la vie, les chocs dans les murs sont légions et il est dommage de ne pas les reboucher avant de rénover vos murs car dans certains cas en fonction des couleurs de peinture, ce type d’accrocs seront mis en valeur alors qu’ils auraient pu être totalement réparés.
Si vos murs sont déjà en peinture ainsi que vos plafonds alors débutez par un lessivage global des surfaces pour éliminer résidus ou poussières. laissez sécher avant prochaine étape. Si vous avez du papier-peint alors il faudra le décoller dans un premier temps. Nous utilisons un très bon produit qui est un décolleur en solution concentrée permettant de décoller le papier même en multi-couches pour éviter de laisser trop de colle sur les murs et devoir laisser des résidus de papier ou colle. C’est une solution qui s’applique à l’aide d’un pulvérisateur et se mélange avec de l’eau chaude pour ramollir la colle du papier peint pour un décollage en tout facilité.

Après cette première étape pouvant être fastidieuse vient l’analyse du mur pour vérifier si il n’est pas nécessaire de fixer le support en venant appliquer une 1ère couche de peinture solvantée pour apporter de la solidité au niveau du mur pour éviter toute sortie d’humidité lors de la pose de la peinture de finition. Cette première couche permettra également d’accrocher l’enduit que vous pourrez appliquer sur la totalité du mur si c’est nécessaire ou au moins dans toutes les fissures ou trous que vous aurez détecté. Une fois que cette seconde étape est effectuée alors vous pourrez procéder au ponçage des surfaces avec du papier de verre ou bien une ponceuse électrique avec le grain le plus fin comme par exemple du 240gr. Renouvelez l’opération d’enduisage et de ponçage autant de fois que nécessaire si vous n’avez pas les murs lisse et totalement de niveau.

Application des couches de peinture

Après ces 2 étapes clés, vous pouvez procéder à l’application de la peinture. Si vous repeignez un murs ayant déjà reçu une couleur alors débutez par une couche de peinture diluée de couleur blanc afin d’éviter les surimpressions de couleur et éviter que votre nouvelle couleurs varie sensiblement en se mélangeant à la couleur précédente. Cette première couche peut être sèche en quelques heures (en fonction du type de peinture que vous aurez utilisé. Référez-vous aux indications du constructeur). Il ne vous restera plus qu’à appliquer 1 à 3 couches de peinture (préférez de la peinture laqué en finition velours) sur vos surfaces. Une couche est souvent insuffisant pour obtenir une couleur nette et profonde. Selon les couleurs choisi par nos clients il nous arrive d’appliquer une 3ème couche pour éviter les maigreurs de peinture. Exemple la couleur « Stiffkey Blue » de Farrow & Ball qui donne une tonalité subtile à votre intérieur mais nécessite une application parfaite pour sublimer votre pièce. Une fois votre peinture totalement sèche, il ne vous restera plus qu’à enlever les bâches de protection et ranger votre pièce.

Astuces : Avant que votre peinture soit totalement sèche n’oubliez pas de décoller les bandes adhésives de protection le long des plinthes afin d’éviter que la peinture une fois sèche s’arrache avec l’adhésif. Lors de la phase de préparation, vérifiez bien avant l’application de votre adhésif de vérifier pour quel support il est destiné. Un code couleur vous indique quel type de bande de masquage vous devez utilisez. Une bande cache lambda arrachera de la peinture voir même de l’enduit car l’adhésif est trop fort. Voici les types de bandes adhésives :

  • Adhésif de masque de couleur bleue : Pour surface délicate (mur déjà peint, plinthe déjà peinte)
  • Ruban de masque de couleur rose : Pour les finitions de précisions. Souvent utilisé pour réaliser des formes ou transitions sur un mur avec 2 ou plusieurs couleurs.
chambre de bébé - effet peinture murs

Faire appel à M2r

Si vous ne désirez pas effectuer vos travaux vous-mêmes, malgré nos conseils et peu importe la raison, n’hésitez pas à faire appel à M2r-peinture et remplissez notre demande de devis en ligne ou prenez contact avec nous par téléphone pour un échange direct et une prise de rendez-vous. Nous sommes à votre écoute.